Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

FÊTE DU TRAVAIL ET DE JEANNE D’ARC : PHILIPPOT SE COUCHE DEVANT L’ETAT ISLAMIQUE

5 Mars 2016 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

FÊTE DU TRAVAIL ET DE JEANNE D’ARC : PHILIPPOT SE COUCHE DEVANT L’ETAT ISLAMIQUE

Pour les nationalistes français, la Fête de Jeanne d’Arc n’est pas une « fête » parmi d’autres. Elle est « la » fête par excellence, puisqu’elle fut imposée à la République prétendument « française » par le combat, mené au début du siècle dernier, par l’Action française et ses équipes de choc : les Camelots du roi. Cela leur coûta d’innombrables journées de prison et des affrontements extrêmement violents avec ce que l’on persiste à appeler les forces de l’« ordre », c’est-à-dire les gardiens de ce désordre établi que subit notre peuple depuis de longs siècles.

Mais ces affrontements et ces journées de prison finirent par payer puisque, de guerre lasse, la République finit par tolérer la Fête, avant que celle-ci ne finisse par devenir une fête officielle. Que la Fête de Jeanne d’Arc finisse par être admise par la République représenta une immense victoire pour notre peuple et ses avant-gardes militantes et, par la suite, jamais l’Action française et les autres ligues nationalistes n’omirent de fêter la Sainte de la Patrie : chaque année, le « cortège traditionnel » rassembla des foules déterminées, comme le montre la photo ci-dessus, où l’on voit Charles Maurras et Léon Daudet, flanqués d’escouades de Camelots du roi, marcher en tête du cortège d’hommage à Jeanne au départ de la place Saint-Augustin.

Par la suite, certains mouvements nationalistes, et en particulier le Parti populaire français de Jacques Doriot, prirent l’habitude d’associer l’hommage à Jeanne à un hommage aux travailleurs et aux morts de la Commune, dont la République n’a réellement que faire, comme le montre la situation actuelle, où notre peuple est totalement abandonné aux manœuvres de maximalisation des profits du capitalisme mondialisé. C’est cette association de l’hommage à Jeanne et aux travailleurs que le Front national avait repris, en 1988, à la demande de Jean-Marie Le Pen, en décidant de faire du 1er-Mai la Fête du Travail et de Jeanne d’Arc. Et c’est ainsi que chaque année, des foules elles aussi nombreuses et déterminées ont continué à défiler, perpétuant ainsi ce qui avait été imposé par l’AF et enrichi par le PPF.

On remarquera que ce défilé du 1er-Mai est d’ailleurs la seule occasion où le FN descende dans la rue, lui qui ne manifeste jamais, ce qui est, à notre sens, une colossale erreur. On ne peut donc qu’être sidéré en lisant l’article ci-dessous du figaro.fr, où l’on apprend, par la bouche du lamentable « résistant » autoproclamé Philippot que le défilé était supprimé et allait être remplacé par un « banquet ». Il semble que les raisons mises en avant pour justifier cette suppression soit d’ordre sécuritaire, l’Etat islamique ayant menacé le Front de s’en prendre à lui. Et alors ? C’est ça la « résistance » ? C’est se coucher devant les menaces d’égorgeurs obscurantistes ? Le Philippot a-t-il bien pensé à l’image qu’il donnait ainsi du FN ? L’un dans l’autre, pourquoi ne propose-t-il pas, pendant qu’il y est, de faire défiler un char du FN à la prochaine Gay Pride, comme l’a suggéré un camarade exaspéré ? Quant à nous, il n’est pas question que nous cédions aux menaces de l’EI. Et telle a été la réaction de Jean-Marie Le Pen, qui a invité tous les patriotes à défiler avec lui le 1er mai prochain. Il ne sera pas seul :

TOUS AVEC JEAN-MARIE LE PEN, LE 1er-MAI ! À BAS L’ETAT ISLAMIQUE ! PHILIPPOT À LA GAY PRIDE ! LA FRANCE AUX FRANÇAIS !

ForumSi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article