Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

« BREXIT » : LA GRANDE-BRETAGNE NE SERT PAS L’EUROPE, ELLE S’EN SERT !

21 Février 2016 , Rédigé par forumsi Publié dans #Vive l'Europe impériale !

« BREXIT » : LA GRANDE-BRETAGNE NE SERT PAS L’EUROPE, ELLE S’EN SERT !

Il fallait regarder et écouter Cameron, le 19 au soir à Bruxelles, lors de l’intervention télévisée qu’il a réalisée devant les journalistes pour commenter l’« accord unanime » auquel ont abouti les chefs d’Etat de l’Union européenne en vue de renforcer le « statut particulier » du Royaume-Uni au sein de l’UE, ce afin d’éviter que ledit Royaume ne fût tenté de quitter celle-ci. Cameron n’avait à la bouche que la « défense des intérêts britanniques » et n’avait de cesse de mettre en valeur ce que l’accord obtenu apportait à ces intérêts, et à eux seuls ! Pas un seul mot sur l’Europe, son destin, ce qui peut la renforcer…

Ce faisant, Cameron a clairement montré que, pour la Grande-Bretagne, l’Europe n’est là que pour servir ces intérêts britanniques, et rien d’autre ! Etait-il vraiment nécessaire, dans ces conditions, de s’efforcer d’obtenir l’« accord unanime » dont on s’est félicité ? En quoi devrions-nous redouter un « Brexit », une sortie du Royaume-Uni hors de l’Union, quand on voit avec quelle désinvolture le Premier britannique traite celle-ci, qu’il semble considérer comme étant à sa botte, soit un traitement et une considération qui rappellent furieusement celui que ses prédécesseurs au 10 Downing Street réservaient à notre pays à la fin des années Trente. On sait d’ailleurs comment cela s’est terminé : par le coup de poignard dans le dos de Mers el-Kébir.

L’Europe attend-elle un nouveau coup de poignard du même genre, mais mis au goût du jour ? Ou bien se décidera-t-elle enfin à défendre ses peuples et ses intérêts contre ceux qui la méprisent et la considèrent comme un paillasson ? Nous souhaitons ardemment, bien entendu, que la seconde solution l’emporte, mais il faut impérativement, pour cela, qu’elle prenne conscience qu’elle est bien autre chose qu’un « marché », à savoir un ensemble de nations libres qui veulent retrouver ensemble le grand destin impérial qu’elles recherchent confusément depuis la chute de l’Empire romain et qui, au cours des siècles, a resurgi sous la forme de diverses constructions politiques, parce que c’est cela qui permettra de dépasser les conflits entre les nations européennes et de donner aux peuples européens à nouveau foi en eux-mêmes au sein d’une impériale Europe-puissance, sûre de ses droits, fière de son passé et phare des peuples du monde en lutte pour leur liberté et leur dignité. On en est loin, nous direz-vous ? Peut-être pas tant que ça ! Des initiatives sont en cours, dont nous aurons l’occasion de reparler, qui vont dans le sens souhaité et sont vraiment porteuses d’espoir…

ForumSi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article