Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

CHAOS DU VENDREDI-13 : LA DATE ÉTAIT-ELLE FORTUITE ?

6 Janvier 2016 , Rédigé par forumsi Publié dans #Le chaos du Vendredi-13

CHAOS DU VENDREDI-13 : LA DATE ÉTAIT-ELLE FORTUITE ?

Extrait de l’éditorial du Monde daté du 5 janvier 2016 (pour accéder à l’intégralité de cet éditorial, cliquer sur le lien indiqué à la suite de notre commentaire) :

ENTRE TÉHÉRAN ET RIYAD, UNE NÉCESSAIRE DÉSESCALADE

« (…) Dans une région surarmée et qui continue de fournir l’essentiel du pétrole mondial, un conflit Iran-Arabie saoudite serait la pire des choses. Pour l’éviter, l’Occident a son rôle à jouer. La France est une alliée privilégiée de l’Arabie saoudite, elle lui vend quantité d’armes et ne lui ménage pas son soutien diplomatique. Par ailleurs, elle s’apprête à accueillir le président iranien, le modéré Hassan Rohani, dont la visite a été reportée à cause des attentats du 13 novembre. Pour l’instant, la France s’est bornée à un communiqué laconique, publié dimanche et étrangement antidaté du samedi 2 janvier, ‘’déplorant’’ les exécutions en Arabie saoudite, dont celle du dignitaire chiite Al-Nimr, pas même nommé. Il est temps pour Paris d’entreprendre une initiative de paix ou, du moins, de dialogue. La lutte contre l’organisation Etat islamique dépend d’une désescalade entre l’Iran et l’Arabie saoudite. »

Le commentaire de ForumSi :

Il nous avait échappé que les attentats du 13 novembre avaient entraîné le report de la visite du président iranien Rohani, qui était visiblement prévue à une date proche. On peut donc légitimement se demander si l’un des objectifs de ces attentats n’était pas de provoquer ce report, tant il est évident que, dans des actions de cette ampleur, rien n’est laissé au hasard, y compris la date. Si tel est bien le cas, ce qui paraît hautement plausible, les conséquences recherchées étaient, d’une part, de freiner la constitution d’un front uni contre l’EI et, d’autre part, de gêner tout rapprochement entre la France et l’Iran. On notera que la seconde est conforme à ce que souhaitent les dirigeants sionistes et leurs alliés néo-conservateurs américains, qui n’ont pas digéré l’accord sur le nucléaire avec Téhéran et veulent absolument abattre la République islamique. Comme dans le cas de l’exécution du cheikh Al-Nimr, le chaos du Vendredi-13 semble avoir profité à des intérêts à première vue contradictoires.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article