Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

APRÈS L’IRAK, LA LIBYE ET LA SYRIE, EST-CE LE TOUR DE LA TURQUIE ?

12 Octobre 2015 , Rédigé par forumsi Publié dans #Après la Libye - à qui le tour

APRÈS L’IRAK, LA LIBYE ET LA SYRIE, EST-CE LE TOUR DE LA TURQUIE ?

Extrait du site italien d’information en ligne NoReporter, le 11 octobre 2015 à 0 heure 30 (communiqué de NoReporter) :

« LE PROCHAIN SUR LA LISTE, C’EST LA TURQUIE »

« Maintenant que la Grèce est enchaînée, l’Allemagne assaillie et la Syrie démembrée, son tour est arrivé

« Le massacre commis hier lors d’une marche pacifiste survient à trois semaines d’un vote décisif pour (…) Erdogan. L’an passé déjà, pour déjouer les visées de celui-ci, les Américains et les Kurdes avaient utilisé une ‘’stratégie de la tension’’ inspirée de celle des Années de plomb en Italie. Vous vous rappelez ? Les bombes soi-disant ‘’noires’’, mais en réalité presque toujours préparées par des partisans ‘’rouges’’, explosaient et le Parti communiste se développait. C’est selon le même schéma que l’opposition kurdo-libérale financée par Soros a réussi à obtenir un résultat considérable lors des dernières élections turques. Et l’on vient de revenir à la charge, en prenant le risque que l’intervention russe en Syrie ne se transforme en quelque chose de beaucoup moins positif que ce à quoi l’on pouvait penser.

Dans cette zone-là, les maîtres de la mondialisation se conduisent come des rouleaux-compresseurs ».

Traduit de l’italien par ForumSi

Le commentaire de ForumSi :

APRÈS L’IRAK, LA LIBYE ET LA SYRIE, EST-CE LE TOUR DE LA TURQUIE ?

Dans un article que nous avions commenté le 7 de ce mois, Gabriele Adinolfi évoquait une possible offensive terroriste de grande envergure en direction de la Turquie. L’attentat du 10 octobre à Ankara, qui a fait près d’une centaine de morts, montre que notre camarade italien avait, une fois encore, fait montre d’une grande clairvoyance, hélas !

Face à ce terrible événement, on n’aura pu qu’être particulièrement frappé par l’attitude particulièrement répugnante des gros médias soi-disant « français », qui se sont empressés de mettre en cause les « services » turcs, alors que l’attentat d’Ankara porte, à l’évidence, la marque des fous furieux obscurantistes et manipulés de l’Etat islamique.

NoReporter a d’ailleurs raison de rappeler que c’est également après un attentat lui aussi bien « ciblé » (et commis par l’EI), que l’opposition kurde « modérée », financée par George Soros, l’un des pires gnomes de Wall Street, a réalisé une percée remarquable. Ce qui s’est passé à Ankara est probablement la même opération qui continue, qui vise à l’éclatement de la Turquie et de la puissance turque.

Erdogan a cru bon de prendre parti contre Assad : il doit aujourd’hui s’en mordre les doigts !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article