Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

HONNEUR À TAREK AZIZ, MILITANT EXEMPLAIRE DU BAAS IRAKIEN !

6 Juin 2015 , Rédigé par forumsi Publié dans #Après la Libye - à qui le tour

HONNEUR À TAREK AZIZ, MILITANT EXEMPLAIRE DU BAAS IRAKIEN !

Extrait du site msn.com, le 5 juin 2015 (source AFP) :

« TAREK AZIZ, LE CHEF DE LA DIPLOMATIE DE SADDAM HUSSEIN EST DÉCÉDÉ

« L'ancien ministre irakien des Affaires étrangères Tarek Aziz, qui était la voix du dirigeant Saddam Hussein à l'étranger, est décédé vendredi dans un hôpital du sud de l'Irak après avoir passé des années en prison (…).

"Tarek Aziz est décédé à l'hôpital (...) de la ville de Nassiriya où il avait été transporté lorsque sa santé s'est dégradée", a déclaré à l'AFP Adel Abdelhussein al-Dakhili, le vice-gouverneur de la province de Zi Qar, où l'ancien chef de la diplomatie était emprisonné. »

Le commentaire de ForumSi :

HONNEUR À TAREK AZIZ, MILITANT EXEMPLAIRE DU BAAS IRAKIEN !

Il sera resté intraitable jusqu’à la fin, l’ancien ministre de Affaires étrangères de Saddam (qui, sur la photo ci-dessus, décore Tarek Aziz, en uniforme du parti Baas), malgré la maladie et malgré un emprisonnement que le sectarisme des nouveaux dirigeants de Bagdad ne pouvait que rendre le plus pesant possible.

Nous n’oublierons jamais la façon admirable dont ce diplomate de talent s’est démené pour éviter à son pays et à son peuple le désastre où il est aujourd’hui plongé, lorsque se profilèrent les deux agressions à direction américaine (au service, avant tout, des intérêts sionistes) de 1991 et 2003, qui finirent par entraîner la chute du baasisme irakien (on rappellera que, sous l'impulsion de Dominique de Villepin, son ministre des Affaires étrangères d'alors, la France refusa de participer à l'agression de 2003, tant il était évident qu'il s'agissait d'une guerre totalement injuste, où notre pays et le reste de l'Europe n'avaient absolument rien à faire).

Tarek Aziz était un militant révolutionnaire exemplaire du parti Baas et fut, dès la prise du pouvoir en 1968, un camarade fidèle de Saddam, dans son combat pour le développement économique et la justice sociale à l’intérieur de l’Irak et, à l’extérieur, dans sa lutte pour le nationalisme arabe et, en particulier, dans son appui résolu et efficace à la cause palestinienne.

Né en 1936 à Mossoul, issu d’une famille chrétienne et ayant accédé aux plus hautes responsabiltés, Tarek Aziz symbolisait à merveille la démarche laïque et nationaliste du Parti, lequel avait réussi à rassembler les différentes composantes religieuses et ethniques irakiennes en les mettant au service d’objectifs communs, ceux que réclamaient la défense et la promotion des intérêts nationaux et populaires de l’Irak. C’est cette démarche laïque et nationaliste qui manque aujourd’hui, et dont l'absence explique l'ascension de l'Etat islamique ; c’est cette démarche laïque et nationaliste, porteuse de justice et de développement, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'Irak, que les manipulateurs et agresseurs sionistes et néo-conservateurs américains ont réussi à saboter : quelle brillante réussite !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article