Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

« ATTAQUE » EN ISÈRE : C’EST LA RÉPUBLIQUE QUI EST RESPONSABLE !

26 Juin 2015 , Rédigé par forumsi Publié dans #Je ne suis pas Charlie !

« ATTAQUE » EN ISÈRE : C’EST LA RÉPUBLIQUE QUI EST RESPONSABLE !

Dans son bulletin du 26 juin à 14 heures 30, i-Télé annonçait qu’une “attaque” contre une usine chimique s’était déroulée à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, provoquant une violente explosion. La chaîne d’information en continu ajoutait qu’une victime décapitée avait été retrouvée, qui était en cours d’identification, et qu’un suspect, Yassine Salhi, “fiché pour radicalisation”, avait été arrêté. Quelques instants plus tard, la même chaîne indiquait qu’une autre attaque terroriste avait eu lieu à Sousse, en Tunisie, faisant 19 morts, dont des touristes étrangers (ultérieurement, ce bilan devait passer à 27, puis à 37 morts). Les deux “attaques” ayant eu lieu quasiment au même moment, il était tentant d’y voir des actions concertées et d’y déceler la main de l’Etat islamique, d’autant plus que celui-ci revendiquait “officiellement” une troisième attaque, commise, ce 26 juin également, contre une mosquée chiite du Koweit, et ayant fait une vingtaine de victimes.

Bien évidemment, nos excellences se sont immédiatement mises en avant, assurant les Français que tout était fait pour assurer leur sécurité, Hollande poussant la communication jusqu’à signer un texte antiterroriste commun avec le président tunisien. Pourtant, est-on bien sûr que les deux “attaques” soient de la même nature ? Nos piteux républicains n’ont-ils pas dégainé un peu trop vite, obsédés qu’ils sont de bien “passer” dans les médias ? On pouvait se le demander dès lors que l’on apprenait, dans l’après-midi de ce même 26 juin, que la victime de Saint-Quentin-Fallavier était le patron du suspect arrêté. Cette affaire-là n’est-elle donc pas un règlement de compte professionnel, au moins dans un premier temps, plutôt qu’un acte terroriste stricto sensu ? Si cette hypothèse venait à être confirmée, il n’en resterait pas moins que ce qui s’est passé dans l’usine de l’Isère est extrêmement inquiétant, où l’on voit qu’un individu issu de l'immigration comme Salhi, si c’est bien lui le coupable, a estimé tout à fait normal de compléter un règlement de compte professionnel, déjà particulièrement sanglant et barbare, par une attaque de type terroriste.

Cet événement confirme donc, une fois encore, qu’il y a un problème majeur de sécurité, lié à l'immigration extra-européenne, dans notre pays. Pour y répondre, il ne s’agit certes pas de se lancer dans un “choc des civilisations”, puisque cela n’aurait pour effet que de nous brouiller avec les pays musulmans, pour le plus grand bénéfice d’Israël et des néo-conservateurs américains, alors que ni la France, ni l’Europe, n’ont une quelconque raison de souhaiter une telle brouille. Il s’agit, tout différemment, de s’attaquer à la cause du risque terroriste permanent qui menace notre pays, laquelle cause réside dans la démentielle politique d’immigration de masse que nous subissons depuis des décennies, politique qui a laissé s’installer en France des communautés extra-européennes de plusieurs millions d’individus, au sein desquelles se trouvent des terroristes potentiels dont il faut craindre le passage à l’acte. Très logiquement, pour répondre à cette menace et défendre les Français, il faut donc, non seulement mettre en place les forces de dissuasion et de répression qui s’imposent, mais, aussi et surtout, mettre en œuvre, enfin, une réelle politique d’inversion des flux migratoires. Or, la République ne va pas dans ce sens-là, bien au contraire ; elle est donc totalement responsable de ce qui s’est passé à Saint-Quentin-Fallavier : les Français vont-ils encore supporter longtemps ce régime lamentable, dont les seuls bénéficiaires ne sont que quelques petits réseaux sectaires et communautaires ?

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article