Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

FRONT NATIONAL : Y A-T-IL UN « TRÉSOR CACHÉ » DE JEAN-MARIE LE PEN ?

29 Avril 2015 , Rédigé par forumsi Publié dans #Marine Le Pen sert-elle la France

FRONT NATIONAL : Y A-T-IL UN « TRÉSOR CACHÉ » DE JEAN-MARIE LE PEN ?

Extrait du site msn.com, le 28 avril 2015 à 6 heures 59 (source L’Obs) :

« 2,2 MILLIONS D’EUROS ET DE LINGOTS : LE TRÉSOR CACHÉ DE JEAN-MARIE LE PEN

« (…) Selon les informations de "Mediapart", celui qui est toujours président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, a détenu un compte caché chez HSBC, puis à la Compagnie bancaire helvétique (CBH) aux Bahamas. Le tout pour un montant de 2,2 millions d'euros, dont 1,7 en lingots et pièces d'or. Le montage financier, un"trust", était placé sous la responsabilité légale de son majordome, Gérald Gérin. Lequel est trésorier des associations de financement Cotelec et Promelec.

(…) Ces informations ont été transmises au parquet de Nanterre par le service antiblanchiment Tracfin, alors qu'une enquête préliminaire est ouverte à Paris depuis fin 2013 sur le patrimoine du fondateur du Front national. Enquête déclenchée après un signalement de la Commission pour la transparence financière de la vie politique. (…). »

Le commentaire de ForumSi :

FRONT NATIONAL : Y A-T-IL UN « TRÉSOR CACHÉ » DE JEAN-MARIE LE PEN ?

Attendons d’en savoir plus ! Jean-Marie Le Pen, qui est un homme fortuné, a déjà fait l’objet d’enquêtes du même style, qui se sont toutes éteintes d’elles-mêmes. Méfions-nous également de l’origine de l’information : « Mediapart », que dirige le trotskiste Edwy Plenel, a tout intérêt à fragiliser encore plus ce qui, au Front national, représente une authentique ligne nationale, et à venir ainsi appuyer l’entourage sioniste de Marine Le Pen, lequel veut s’assurer un contrôle total du Front, pour le mettre au service de la politique du « choc des civilisations », chère aux Israéliens et aux néo-conservateurs américains.

Nous conservons, quant à nous, une certaine sympathie pour Jean-Marie Le Pen, dont les dernières déclarations ont montré, à l’évidence, qu’il gardait une pugnacité et une clairvoyance admirables (cf., par exemple, notre communiqué du 9 avril). Ce que nous contestons, toutefois, c’est l’acharnement qu’il a mis à imposer sa fille à la tête du FN, pour s’apercevoir ensuite que celle-ci ne faisait pas l’affaire, alors que c’était évident dès l’origine. Et c’est de mettre la même opiniâtreté à soutenir, maintenant, sa petite-fille, alors que celle-ci a montré son manque de caractère à propos de l’affaire palestinienne (cf. notre communiqué du 4 décembre 2014). Jean-Marie Le Pen a tort, à notre avis, de persévérer dans cette voie d’une soi-disant « légitimité » familiale, qui fait plus penser à la Corée du Nord qu’aux Capétiens (chez lesquels l’élément féminin ne jouait d’ailleurs qu’un rôle secondaire) : combien de temps va-t-il encore se fourvoyer ainsi, entraînant avec lui certains nationalistes français ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article