Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

FRONT NATIONAL : DERRIÈRE LA CRISE, UNE MANŒUVRE GOUVERNEMENTALE ?

11 Avril 2015 , Rédigé par forumsi Publié dans #Marine Le Pen sert-elle la France

FRONT NATIONAL : DERRIÈRE LA CRISE, UNE MANŒUVRE GOUVERNEMENTALE ?

Comme nous l’avons souligné dans notre communiqué du 9, le retour de l’affaire du “détail” a mis en émoi l’entourage sioniste de Marine Le Pen, qui a exigé une condamnation ferme et une mise à l’écart définitive du “coupable”, espérant ainsi profiter de l’occasion pour prendre le contrôle total du Front national, en en excluant les nationalistes authentiques, c’est-à-dire ceux qui entendent servir la France et non un Etat étranger, quel qu’il soit. Comme on sait, le “coupable” ne s’est pas laissé démonter, qui a montré à quel point les accusations proférées contre lui étaient totalement ridicules et absolument dénuées du moindre fondement.

Mais comment se fait-il que cette affaire du détail revienne maintenant ? Comment se fait-il que le journaliste de BFMTV Jean-Jacques Bourdin l’ait ainsi remise sur le tapis, il y a quelques jours, en interrogeant Jean-Marie Le Pen à ce sujet ? Etait-ce seulement pour servir la soupe à l’entourage sioniste de Marine Le Pen ? N’y avait-il pas une autre raison ? Et n’y a-t-il pas un autre acteur derrière tous les événements de ces derniers jours ? Comment se fait-il que cette crise survienne au lendemain des Départementales ? Et comment se fait-il qu’elle s’accompagne de mises en cause judiciaires plus tordues les unes que les autres à l’encontre de dirigeants du mouvement (emplois fictifs, surfacturations de prestations, etc.) ?

Il apparaît clairement que l’objectif n’est plus ici de nettoyer le Front de ses éléments “fascistes”, mais de l’abattre, purement et simplement. L’entourage sioniste de Marine Le Pen n’est plus ici le seul en cause, dont l’objectif n’est pas d’abattre le FN, mais d’en prendre totalement le contrôle, pour le mettre au service de sa stratégie du “choc des civilisations”. Non, ceux qui sont ici également en cause, ce sont vraisemblablement des services gouvernementaux, qui veulent, pour des raisons évidentes, la disparition du Front national. Et cela, Jean-Marie Le Pen l’a parfaitement compris, qui vient de mentionner une “intervention externe”. Quant à Marine Le Pen, elle est tombée dans le piège à pieds joints, montrant ainsi, une fois de plus, qu’elle n’a aucun sang froid et aucunement l’étoffe d’un véritable chef d’Etat.

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article