Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

SECOND TOUR DES DÉPARTEMENTALES 2015 : LES FRANÇAIS CONFIRMENT LA SUPERBE QUENELLE DU PREMIER TOUR !

30 Mars 2015 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

SECOND TOUR DES DÉPARTEMENTALES 2015 : LES FRANÇAIS CONFIRMENT LA SUPERBE QUENELLE DU PREMIER TOUR !

Extrait du site lemonde.fr, le 30 mars 2015 à 10 heures 37 :

« Au lendemain du second tour des élections départementales, qui a vu une large victoire de l'UMP et ses alliés, ravissant 28 départements à la gauche, la droite affirme que ce scrutin est une "sanction" pour le gouvernement. A gauche, plusieurs élus appellent au rassemblement. "Nous avons perdu par bêtise politique", affirme Bruno Le Roux.

Au total :

•La droite, qui contrôlait 40 départements avant l'élection, en remporte 67. La gauche, qui contrôlait 61 départements, en remporte au moins 34.

•28 basculent de gauche à droite ; 1 bascule de droite à gauche.

•Le FN, qui n'a obtenu la majorité dans aucun département, a vu 31 de ses binômes élus. »

Le commentaire de Forumsi :

SECOND TOUR DES DÉPARTEMENTALES 2015 : LES FRANÇAIS CONFIRMENT LA SUPERBE QUENELLE DU PREMIER TOUR !

Les résultats du second tour confirment indubitablement la superbe quenelle déjà infligée à Valls au premier tour : la gauche perd la moitié de ses départements, ce que l’insupportable sectaire sioniste qui nous sert de Premier ministre a bien du mal à faire passer pour un succès de son implication « forte » (comme il dit avec beaucoup d’originalité) dans la campagne.

La droite bourgeoise bénéficie de façon quasi-mécanique -ce que son petit champion, l’agité Sarkozy, ose présenter comme un brillant succès- du reflux de la gauche, d’autant qu’une partie des voix orphelines de celle-ci sont venues renforcer l’improbable coalition de circonstance UMP-UDI-Modem, dans le cadre du vote « républicain » recommandé par l’UMPS pour contrer le Front national.

Ce dernier réalise finalement des résultats satisfaisants dans un scrutin difficile, en obtenant 62 élus en binômes, alors qu’ « il n’y avait qu’un sortant », rappelle Jean-Marie Le Pen, qui ajoute : « Il y a quelque chose de changé ! ». Ce que confirme Valls lorsqu’il remarque que « les scores élevés de l’extrême droite restent un défi pour tous les républicains ».

Il reste que le FN aurait pu faire beaucoup mieux, à notre avis, s’il avait su gagner en crédibilité. Comme nous le notions dans notre article du 24 à propos du premier tour, si le Front apparaît en effet comme une excellente machine à déstabiliser le système UMPS, il est beaucoup moins performant dès lors que l’on pense à la reconstruction, par exemple lorsqu’il s’agit de l’euro, de l’Union européenne ou de la défense et du développement de notre identité française et européenne. Nous maintenons que la reconstruction nationale ne pourra venir que d’une robuste communauté militante d’hommes adhérant avec ferveur, pour la France et pour l’Europe, à une même vision du monde et à un même projet politique, communauté militante fervente et visionnaire que n’est certes pas le FN, en l’état actuel.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article