Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

LA RÉPUBLIQUE PERSÉCUTE DIEUDONNÉ ET LE PERSÉCUTEUR VALLS PRÉTEND AVOIR PEUR POUR « SON » PAYS…

9 Mars 2015 , Rédigé par forumsi Publié dans #Je ne suis pas Charlie !

LA RÉPUBLIQUE PERSÉCUTE DIEUDONNÉ ET LE PERSÉCUTEUR VALLS PRÉTEND AVOIR PEUR POUR « SON » PAYS…

Sous le titre « Ils étaient Charlie…et nous ont expliqué que l’on devait défendre le droit de satire, sous peine de devenir fasciste », le site italien d’information en ligne NoReporter a reproduit, le 5 mars à 0 heure 34 un communiqué de La Stampa dont nous publions la traduction ci-dessous, ce communiqué nous ayant paru plus riche que ce que nous avions pu lire sur le même sujet dans la presse française :

« ILS ÉTAIENT CHARLIE…

« …et nous ont expliqué que l’on devait défendre le droit de satire, sous peine de devenir fasciste

« De source judiciaire, on apprend que la justice française a interdit la commercialisation du DVD du spectacle ‘’Le Mur’’ de Dieudonné M’bala M’bala, l’humoriste controversé, accusé d’antisémitisme. L’an passé, les autorités françaises avaient déjà interdit la représentation théâtrale du ‘’Mur’’, spectacle comportant des répliques antisémites qui avait provoqué de très vives protestations. Tout comme la ‘’quenelle’’, ce salut nazi inversé rendu célèbre par Dieudonné. Récemment, l’humoriste s’est rendu à Téhéran, chez l’ex-président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, connu pour ses sorties contre Israël, afin de les récompenser d’une ‘’quenelle d’or’’. »

Traduit de l’italien par ForumSi

Le commentaire de ForumSi :

LA RÉPUBLIQUE PERSÉCUTE DIEUDONNÉ ET LE PERSÉCUTEUR VALLS PRÉTEND AVOIR PEUR POUR « SON » PAYS…

Contrairement à La Stampa, nous ne voyons guère en quoi la « quenelle » peut être considérée comme un « salut nazi inversé » : n’est-on pas plutôt ici en face d’un bras d’honneur particulièrement appuyé ? Ce qui est clair, par contre, c’est que la décision de la justice « française » est une nouvelle manifestation de la persécution anti-Dieudonné, c’est-à-dire une nouvelle et inadmissible atteinte à la liberté d’expression. On sait à quel point l’insupportable sectaire Valls s’est impliqué dans cette persécution anti-Dieudonné (cf. notre commentaire du 18 janvier), ce même Valls qui, le 8 mars, en a rajouté dans la hargne antinationale en affirmant, au vu de sondages très favorables au Front national pour les prochaines élections départementales : « J’ai peur pour mon pays ». Le sioniste Valls, qui n’a été naturalisé qu’en 1982 (cf. notre commentaire du 18 février), est évidemment le mieux placé pour parler de la peur que lui inspire l’avenir de « son » pays. Mais qu’il se rassure : les Français qui ne sont pas d’« origine » ceci ou d’« origine » cela, qui n’appartiennent ni à la « communauté » ceci, ni à la « communauté » cela, c’est-à-dire le peuple français, tout simplement, n’éprouvent, quant à eux, aucune inquiétude, qui s’apprêtent à donner à Valls, à ses maîtres et à ses complices, la leçon qu’ils méritent !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article