Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

« CHARLIE HEBDO », ACTE II : POUR L’URGENTISTE PELLOUX, LES TERRORISTES DU 7 JANVIER SONT DES…« FASCISTES » !

8 Février 2015 , Rédigé par forumsi Publié dans #Je ne suis pas Charlie !

« CHARLIE HEBDO », ACTE II : POUR L’URGENTISTE PELLOUX, LES TERRORISTES  DU 7 JANVIER SONT DES…« FASCISTES » !

L’urgentiste Patrick Pelloux (en photo ci-dessus avec Hollande, lors de la pitrerie républicaine du 11 janvier), qui est également un collaborateur de Charlie hebdo, semble décidément passer beaucoup plus de temps dans les médias que dans les services hospitaliers. Ainsi était-il interrogé par France Info, le 6 février après-midi, à propos des attaques terroristes survenues quatre semaines plus tôt. A cette occasion, il a atteint un sommet dans la mauvaise foi manipulatoire. Désireux, en effet, de donner une définition idéologique des auteurs de ces attaques, le très faussement simple -et en réalité très prétentieux- docteur Pelloux a tout bonnement affirmé que, loin d’être des musulmans, les terroristes du 7 janvier étaient tout simplement des… « fascistes » !

Ce n’est pas la première fois que l’on accole ainsi l’épithète de « fasciste » au djihadisme et Valls avait, début 2013, parlé de « fascisme islamique » à propos de l’assassinat d’un opposant de gauche tunisien, Chokri Belaïd. Nous avions, à l’époque (cf. notre commentaire du 19 février 2013), souligné qu’il était parfaitement inepte d’associer fascisme et Islam, ne serait-ce que parce que le fascisme est d’abord un phénomène fondamentalement européen, ce que n’est certainement pas l’Islam et ce que ne sont sûrement pas les obscurantistes que l’on voit à l’œuvre, aujourd’hui comme il y a deux ans, lesquels, soit dit en passant, n’ont d’ailleurs aucun rapport avec ce qu’il y a d’indéniablement intéressant dans l’Islam. Pour résumer les choses de façon imagée : que peut-il y avoir de commun, en effet, entre ces obscurantistes et, par exemple, les jeunes combattants fascistes de la Decima MAS italienne de 1944, résolument modernes et totalement européens ?

Mais l’urgentiste Pelloux sait parfaitement bien tout cela. S’il a employé l’épithète de « fasciste » à propos des terroristes de janvier, bien entendu appuyé sur ce point, comme sur les autres, par l’analphabète de service de France Info, c’est parce que cet emploi répond à l’application d’une consigne qui semble parfaitement bien observée dans les milieux gauchistes, et aussi communistes à la sauce Mao. C’est en effet un vieux « marxiste-léniniste » (comme se nommaient alors les tenants du maoïsme), Alain Badiou, qui a été le premier, à notre connaissance, à faire campagne sur ce thème, en signant, dans Le Monde du 27 janvier, un long article expliquant pourquoi les terroristes du 7 janvier étaient des « fascistes » et rien d’autre. D’autres ont suivi depuis, dont l’insupportable Pelloux, et l’on sent bien que l’on est ici en face d’une manipulation parfaitement concertée, et qui prend de l’ampleur.

Quel est l’objectif de cette manipulation ? D’abord de dédouaner les politiciens au pouvoir depuis des décennies de toute responsabilité dans ce qui s’est passé début janvier, alors que ces événements n’auraient pas été possibles sans la délirante politique d’immigrationnisme forcené mise en place par ces mêmes politiciens. Ensuite, et peut-être surtout, parce que l’on peut voir là l’amorce d’une nouvelle campagne de répression antifasciste, dirigée, bien entendu, non pas contre les djihadistes, mais contre l’extrême droite française. Cette manoeuvre doit donc être dénoncée avec la dernière énergie :

HALTE AUX MANIPULATIONS ANTIFASCISTES DES « JE SUIS CHARLIE » ! LES FRANÇAIS NE SERONT PAS LEURS CHARLOTS !

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article