Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

« BELLA CIAO » À ATHÈNES : LES PERSÉCUTIONS CONTRE « AUBE DORÉE » ONT FAVORISÉ LA VICTOIRE DE SYRIZA

26 Janvier 2015 , Rédigé par forumsi Publié dans #Vive l'Europe impériale !

« BELLA CIAO » À ATHÈNES : LES PERSÉCUTIONS CONTRE « AUBE DORÉE » ONT FAVORISÉ LA VICTOIRE DE SYRIZA

Extrait du site italien d’information en ligne NoReporter, le 25 janvier 2015 à 14 heures 31 (article de Gabriele Adinolfi) :

« SI TSIPRAS L’EMPORTE EN GRÈCE…

« …très probablement, ce sera un désastre.

« A quelques heures de la clôture du scrutin, le parti de gauche Syriza, dirigé par le quadragénaire Tsipras, est donné nettement vainqueur, avec un résultat proche de la majorité absolue. Alors que ces ‘’héros’’ de la gauche eurosceptique terminaient la campagne électorale en entonnant un significatif ‘’Bella ciao’’, Salvini et Marine Le Pen, emportés par leurs préjugés eurosceptiques, y voyaient le signe de leur prochaine victoire. Ils ne savent probablement pas de quoi ils prétendent parler. Il y a trois, et seulement trois, scénarios possibles, qui s’ouvrent avec cette victoire communiste soutenue, comme d’habitude, par les parrains de New York, où a initialement été bénie l’action de Tsipras. Et, quel que soit le scénario que ceux-ci entendent offrir à la Grèce, en toute hypothèse, leur programme comprendra la naturalisation d’un million d’extracommunautaires sur une population de onze millions de Grecs. Ce qui aura deux effets funestes : une attaque contre l’identité hellénique, d’une part, et, d’autre part, la création d’un réservoir de votes de l’ordre de 8 % sur lequel s’appuyer pour s’assurer des décennies de maintien au pouvoir.

Mais énonçons brièvement les trois scénarios possibles, après l’arrivée au pouvoir des partisans de Tsipras :

1-En bons commis des banquiers, comme ils le sont traditionnellement, ils vont favoriser la politique de la Troïka, en faisant semblant de s’y opposer.

2-En bons équilibristes (et il s’agit là du seul scénario qui ne soit pas proprement atroce), ils vont réussir à apporter quelque correctif aux accords européens.

3-Ils vont sortir rapidement de la zone euro. Ce qui, comme nous le signale Aube dorée, si les choses se passent sans préparation sur le plan social et industriel, entraînera la Grèce dans l’orbite de la Turquie, jusqu’à en faire à nouveau une province de celle-ci. Mais ce ne sera pas tout : s’il s’agit là du ‘’bon’’ scénario, cela signifie que Tsipras sera alors l’agent du plan Soros de ‘’Grande Macédoine’’, lequel tend au démembrement de la Grèce et à la création d’une forte enclave musulmane ayant pour capitale une Salonique cosmopolite.

Choisissez le ‘’Bella ciao’’ qui vous convient ! »

Traduit de l’italien par ForumSi

Le commentaire de ForumSi :

« BELLA CIAO » À ATHÈNES : LES PERSÉCUTIONS CONTRE « AUBE DORÉE » ONT FAVORISÉ LA VICTOIRE DE SYRIZA

Ceux qui se lamentent aujourd’hui devant la victoire de Tsipras et du parti gauchiste Syriza, victoire saluée par un lancinant “Bella ciao”, c’est-à-dire par un chant des partisans italiens antifascistes de la Dernière Guerre, devraient avoir l’honnêteté de reconnaître que cette victoire eût certainement été moindre si Aube dorée n’était pas scandaleuseument persécutée comme elle l’est aujourd’hui, ce qui l’a forcément affaiblie au bénéfice de Syriza, alors qu’Aube dorée est la seule organisation grecque à pouvoir concurrencer Syriza, en particulier sur le plan de l’aide sociale apportée au peuple grec plongé dans la misère par les manoeuvres des racailles de Wall Street.

Il reste qu’Aube dorée n’a probablement pas dit son dernier mot. Le Figaro en ligne ce 26 janvier à 7 heures 14 donne en effet les indications suivantes :

-Syriza : entre 34 et 35 % des suffrages ;

-Nouvelle Démocratie : entre 23 et 27 % ;

-Aube dorée : “(...) score exceptionnel, alors que toute la direction de ce parti est actuellement en prison. Aube dorée est arrivée troisième, juste au-dessus de 6 %, devant To Potami (“la Rivière”), une nouvelle formation centriste apparue aux Européennes de 2014, qui ne semblait pas devoir franchir cette borne”.

Nous reviendrons plus longuement sur ces élections grecques, mais tenions, d’ores et déjà, à saluer le résultat d’Aube dorée, obtenu dans les pires conditions qui soient et qui en dit long sur la solidité spirituelle de ses magnifiques militants.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article