Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

MAURICE DUVERGER, DU PPF AU « MONDE »

23 Décembre 2014 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

MAURICE DUVERGER, DU PPF AU « MONDE »

Le « carnet » du Monde daté du 23 annonce le décès de Maurice Duverger. Il était âgé de 97 ans. Professeur de droit, il fut également un rédacteur politique du même Monde et une figure illustre de la gauche intellectuelle. Pourtant, ceux qui ont fréquenté la faculté de droit et de sciences économiques de la rue d’Assas peu avant Mai-68 se rappelleront que les militants d’Occident, particulièrement nombreux dans ce centre universitaire, avaient l’habitude d’accueillir Duverger en lui chantant « France, libère-toi ! », l’hymne du très fascisant Parti populaire français (PPF) de Jacques Doriot, lorsque le professeur entrait en amphi pour y faire ses cours.

Il faut dire que Duverger n’avait pas toujours été très à gauche. Militant d’extrême droite dès son plus jeune âge, il faisait partie, en 1937, du Comité de direction de l’Union populaire de la jeunesse française (UPJF), l’organisation de jeunesse du PPF, dont il était un responsable bordelais particulièrement enflammé (« Autour de Jacques Doriot, nous réaliserons l’unité de la jeunesse française ! », proclamait-il en conclusion d’un discours prononcé lors du congrès de l’UPJF de 1937). Pendant la Dernière Guerre, il commença par soutenir l’Etat français du Maréchal, avant de se rapprocher de la Résistance, réalisant ainsi un itinéraire analogue à celui d’un Mitterrand.

Intellectuel finalement de gauche, Duverger avait quand même de beaux restes. Une anecdote permettra de s’en convaincre. Au tout début des années 70, il avait choisi le jeune Gérard Longuet, alors sur le point d’entrer à l’ENA, pour animer un séminaire destiné aux étudiants d’Assas. Longuet ayant été le fondateur d’Occident, avec Pierre Sidos, ainsi que l’un des principaux rédacteurs de la plate-forme programmatique du GUD, il y eut, bien entendu, quelques collègues pour aller trouver Duverger et lui dire : « Ne faites pas appel à Longuet, c’est un fasciste ! ». Et la réponse de Duverger arriva immédiatement, cinglante : « Je m’en moque, ce garçon a une classe folle ! ». Telle était l’époque, singulièrement moins sectaire que la nôtre. Il faut dire que, depuis, l’obscurantisme sioniste a accompli son travail de sape, qui a eu pour conséquence de dresser les Français les uns contre les autres. Il semble imaginer aujourd’hui les réunir à nouveau, pour s’en faire un bouclier dans le cadre d’un très artificiel « choc des civilisations », par exemple à la faveur d’agressions répétées et inquiétantes, comme celles qui se produisent depuis quelques jours un peu partout en France.

La tâche la plus urgente de l’heure est certainement de dénoncer ces manœuvres et de rassembler les Français autour d’un projet politique au service de la France et de l’Europe, et non sur la base d’un prétendu « choc des civilisations », concept totalement inepte, manipulatoire et provocateur qu’eût certainement rejeté Maurice Duverger. Raison de plus pour saluer son départ avec ce chant du PPF (dont nos lecteurs trouveront l’intégralité en cliquant sur le lien reproduit ci-dessous) qui accueillait ses cours de la faculté d’Assas :

« LIBÈRE-TOI ! FRANCE, LIBÈRE-TOI ! SECOUE LE JOUG DES LUTTES FRATRICIDES… »

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article