Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

11 DÉCEMBRE 2014 : LE SÉNAT FRANÇAIS RECONNAÎT L’ETAT PALESTINIEN

15 Décembre 2014 , Rédigé par forumsi Publié dans #Vive la Palestine !

11 DÉCEMBRE 2014 : LE SÉNAT FRANÇAIS RECONNAÎT L’ETAT PALESTINIEN

Extrait du site liberation.fr, le 11 décembre 2014 à 11 heures 47 (source AFP) :

« LE SÉNAT VOTE À SON TOUR LA RECONNAISSANCE DE L’ETAT PALESTINIEN

« Après les députés, le Sénat a voté jeudi une résolution demandant la reconnaissance de l’Etat de Palestine par la France et ‘’une reprise sans délai’’ des négociations israélo-palestiniennes. La résolution défendue par les socialistes, les écologistes et les communistes, et qui n’a qu’une valeur symbolique, a été votée par 154 voix contre 146.

Pour l’auteur de la résolution Gilbert Roger (PS), la reconnaissance de l’Etat palestinien est ‘’le premier pas d’une relation d’égal à égal entre Israël et les Palestiniens’’ et ‘’la condition sine qua non de l’ouverture de véritables négociations’’.

L’opposition a fait valoir que l’initiative en ce domaine revient au gouvernement. ‘’C’est au gouvernement d’avoir la main en matière d’Affaires étrangères, et seul la main’’, et ‘’nous Parlement n’avons pas les éléments, ce qui veut dire en clair que l’interférence n’a pas de sens’’, a affirmé Roger Karoutchi (UMP). (…).

Les centristes se sont montrés plus partagés : si Amaury de Montesquiou a défendu le texte avec ferveur, son collègue Hervé Marseille a dénoncé ‘’un texte de circonstance, déséquilibré, qui n’a pas sa place’’ et ‘’qui cherche à s’attirer les bonnes grâces de communautés qui se sont écartées du vote de gauche’’. (…).

Le vote des sénateurs intervient alors que la tension sur le terrain est encore montée d’un cran mercredi avec la mort en Cisjordanie, dans une manifestation, d’un haut responsable palestinien, Ziad Abou Eïn, à la suite de heurts avec des soldats israéliens. »

Le commentaire de ForumSi :

11 DÉCEMBRE 2014 : LE SÉNAT FRANÇAIS RECONNAÎT L’ETAT PALESTINIEN

Dans notre commentaire du 4, nous nous félicitions de la reconnaissance de l’Etat palestinien par l’Assemblée nationale française. Restait le cas du Sénat, où l’on pouvait craindre le pire, la pseudo-droite et le centre y étant majoritaires, d’autant plus que la reprise en main de l’UMP par le sioniste Sarkozy s’était accompagnée d’une consigne de vote négatif concernant la résolution soumise au vote des parlementaires.

Fort heureusement, le pire ne s’est pas produit, puisque le Sénat a, à son tour, reconnu l’Etat palestinien, à une courte majorité de huit voix. Il y a donc eu, à droite et au centre, quelques personnalités qui ont permis de confirmer le vote de l’Assemblée nationale, au nombre desquelles on citera, en particulier, Amaury de Montesquiou, dont le rôle a été ici emblématique, comme celui de Jacques Myard chez les députés.

Nous ne connaissons pas ce Montesquiou, mais nous pouvons dire, néanmoins, qu’il porte un nom bien sympathique : il y eut, parmi les dirigeants de la jeune Action française, un Léon de Montesquiou qui mourut au combat en 1915. Quel est le lien de parenté entre Amaury et Léon, nous n’en savons rien, mais ce dont nous sommes certains, c’est que Léon de Montesquiou, qui était une remarquable tête politique, n’eût sûrement pas désavoué une prise de position en faveur de la Palestine.

Les votes de l’Assemblée nationale et du Sénat montrent que la cause palestinienne progresse en France, comme l’a également montré le vote des internautes du Figaro en faveur de la reconnaissance de l’Etat palestinien (cf. notre article du 30 novembre). Elle progresse également partout en Europe, puisque les parlementaires irlandais, britanniques et espagnols ont adopté des résolutions analogues à celle votée par les parlementaires français.

Tout ceci est totalement positif, parce que la cause palestinienne est une cause juste, que la France et l’Europe se doivent de soutenir dans le cadre d’une politique étrangère rénovée et indépendante du nouveau Yalta mis en place par les gnomes de Wall Street. On notera, pour terminer, que le vote du Sénat français est intervenu quelques jours après la tragique disparition de Ziad Abou Eïn, dont nous avons retenu la photo pour illustrer cet article. A l’occasion d’une manifestation contre la colonisation de la Cisjordanie par les obscurantistes sionistes, ce ministre palestinien a été violemment malmené par des soldats israéliens ; de santé fragile, il n’a pas survécu à cette agression. Le vote de nos parlementaires est aussi un hommage à cet homme-là :

HONNEUR À MYARD ET MONTESQUIOU ! PALESTINE VIVRA ! PALESTINE VAINCRA !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article