Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

IMMIGRATIONNISME FORCENÉ : À QUAND UNE MANIF DU FRONT NATIONAL ?

26 Novembre 2014 , Rédigé par forumsi Publié dans #Marine Le Pen sert-elle la France

IMMIGRATIONNISME FORCENÉ : À QUAND UNE MANIF DU FRONT NATIONAL ?

Un camarade, élu local du Front national, nous a transmis la vidéo ci-dessous, dans laquelle Marc-Etienne Lansade, maire FN de Cogolin (commune de 11 000 habitants située dans le Var), se plaint d’être légalement obligé de marier une clandestine extra-européenne, ce qu’il ne pourrait légalement faire s’il s’agissait d’une Française ne disposant pas de papiers d’identité à jour. Notre camarade en déduit fort justement que les étrangers en situation irrégulière disposent de plus de droits en France que les Français.

Cette situation est effectivement insupportable, qui s’inscrit dans la sinistre réalité d’aujourd’hui, celle d’une France où les Français sont marginalisés dans leur propre pays (cf. notre article du 2 octobre). Et face à cette situation insupportable, nous posons deux questions, relatives à l’attitude du FN :

1-Dans le cas de l’affaire de Cogolin, le maire Lansade a-t-il refusé de donner suite à l’obligation, à laquelle il était légalement contraint, de marier une immigrée clandestine ? Dans l’affirmative, cela eût permis de placer ce scandale sur la place publique et de faire réagir nos concitoyens. Malheureusement, on n’a guère entendu parler d’un tel refus : selon toute vraisemblance, le Front national s’est donc soumis, une fois encore, aux lois de la détestable République…Ses dirigeants imaginent-ils que ce soit là la meilleure façon de défendre l’intérêt national et de faire naître la crainte chez les ennemis de notre peuple ?

2-Si le FN est effectivement opposé à la politique d’immigrationnisme démentielle que subit le peuple français, pourquoi n’organise-t-il pas, pour commencer, une grande manifestation de protestation contre cette politique, à l’image de celles qui ont eu lieu récemment en Allemagne et, surtout, en Italie (cf. notre commentaire du 24 octobre) ?

Une telle manifestation serait en effet, pour le Front, une occasion de s’affirmer comme un mouvement vraiment populaire. Car il ne suffit pas de s’afficher comme le « premier parti de France ». Il faut, aussi et surtout, inscrire cette proclamation dans la réalité charnelle de la nation, qui est bien autre chose que les plateaux de télévision ou les bulletins de vote. Dans la vidéo que nous avons diffusée le 13 novembre, Gabriele Adinolfi notait fort justement que, avec un pourcentage des suffrages bien inférieur, Aube dorée avait, en Grèce, un pouvoir réel bien supérieur à celui du Front national en France. Celui-ci se satisfait-il de cette médiocrité ? N’a-t-il vraiment rien de mieux à faire que de se cantonner dans le rôle de somnifère du nationalisme français ?

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article