Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

ITALIE : LE RAPPROCHEMENT DE LA LEGA NORD ET DE LA CASAPOUND EST UNE BONNE CHOSE POUR L’EUROPE !

24 Octobre 2014 , Rédigé par forumsi Publié dans #Casapound

ITALIE : LE RAPPROCHEMENT DE LA LEGA NORD ET DE LA CASAPOUND EST UNE BONNE CHOSE POUR L’EUROPE !

Extrait du Monde daté du 17 octobre 2014 (article de Philippe Ridet, correspondant à Rome) :

« LA LIGUE DU NORD ITALIENNE FAIT LE TRI DANS SES COMBATS

« L’indépendance de la Padanie, cette mythique région italienne au nord du Pô où se concentre l'essentiel de la richesse du pays ? N'en parlons plus ! La macrorégion regroupant la Lombardie, la Vénétie et le Piémont et censée être l'exemple de la bonne administration ? Trop compliqué. En quelques mois, la Ligue du Nord (…) a tourné le dos à deux des thématiques qu'elle avait portées avec succès jusqu'au début des années 2010. Elle s'est en effet trouvée contrainte de recentrer son discours. Car sous le coup de scandales politico-financiers ayant poussé à l'éloignement de son fondateur, Umberto Bossi, en 2012, et à la démission des conseillers régionaux du Piémont en 2014, elle a enregistré, aux élections législatives de 2013, le pire résultat de son histoire : 4 % des suffrages. Après l'intérim de l'ancien ministre de l'intérieur, (…) Roberto Maroni, elle s'est offert un nouveau président en la personne de Matteo Salvini, 41 ans, député européen (…). Sous sa houlette, le parti des chemises vertes a retrouvé des couleurs : 6 % aux élections européennes et 8 % voire 9 % d'intentions de vote dans les plus récents sondages. Au prix d'une simplification de ses idéaux. Dans le fatras de l'idéologie « léguiste », (…) M. Salvini n'a retenu que deux thématiques : la lutte contre l'immigration clandestine et contre l'euro. Au nom de ces combats, il espère rassembler 100 000 personnes, samedi 18 octobre à Milan. (…).

Désormais concentrée sur des objectifs susceptibles de séduire des électeurs du nord au sud de la Botte, la Ligue du Nord envisage de se constituer en « Ligue des peuples », laissant ainsi tomber sa référence à l'Italie septentrionale qui a fait son succès et limite son expansion géographique. Alors qu'elle avait également pris soin de ne pas apparaître trop liée (…) à la droite extrême européenne, elle a franchi le pas en nouant, au Parlement de Strasbourg, une alliance avec le Front national de Marine Le Pen. (…). (…) Tournant le dos à ses batailles fondatrices, M. Salvini a choisi de se rendre à... Pyongyang, en Corée du Nord, plutôt qu'à Edimbourg pour soutenir les partisans de l'indépendance de l'Ecosse. Dans le même temps, le site Internet du parti restait muet sur les manifestations à Barcelone en faveur de l'indépendance de la Catalogne. Soutenues par la gauche, ces aspirations séparatistes n'entrent plus dans le cadre de son alliance avec un parti qui se veut nationaliste. Elles sont un obstacle à son projet de constituer la Ligue du Nord en « ligue nationale », comme l'explique (…) le politologue Ilvo Diamanti dans le quotidien La Repubblica du 29 septembre. M. Salvini s'est même rendu à Moscou pour dénoncer l'embargo qui frappe la Russie et contrarie les intérêts économiques italiens et vanter, en revanche, le referendum sur l'indépendance de la Crimée, qui préfigurait son rattachement à Moscou... (…) Cherchant à faire confluer autour de lui les petits partis postfascistes (…), il a également rencontré, début octobre les responsables de l'officine mussolinienne CasaPound, un groupuscule nostalgique qui a pignon sur rue à Rome. « Une rencontre intéressante, a-t-il dit, en vue de notre manifestation de Milan. (…). »

Le commentaire de ForumSi :

ITALIE : LE RAPPROCHEMENT DE LA LEGA NORD ET DE LA CASAPOUND EST UNE BONNE CHOSE POUR L’EUROPE !

Lors de notre visite, en mai dernier, à l’immeuble romain de la Casapound, visite dont nous avions présenté le compte rendu dans notre article du 20 juin, notre camarade Gabriele nous avait indiqué que, pour les Européennes, la Casapound soutenait le candidat de la Ligue du Nord (“Lega Nord” en italien) à Rome. Ce soutien résultait d’un premier rapprochement entre les deux formations, qui suggérait que la Lega, en présentant ainsi un candidat en dehors de son aire géographique habituelle du nord de l’Italie (peut-être -nous n’avons pu le vérifier- y en a-t-il d’ailleurs eu d’autres, dans la partie sud du pays, que celui présenté à Rome...), était en train de rompre avec un régionalisme indépendantiste particulièrement malvenu, parce que caricaturalement réactionnaire, et qui, de plus, bridait mécaniquement tout développement significatif du mouvement “léguiste”.

L’article du Monde dont nous reproduisons ci-dessus les extraits les plus significatifs montre que, depuis lors, les choses sont allées dans le bon sens, c’est-à-dire celui d’une radicalisation de plus en plus accentuée de la Lega au contact de cette organisation authentiquement révolutionnaire qu’est la Casapound. On regrettera, certes, l’hostilité manifestée par la première à l’encontre de l’euro, ce qui, à notre avis, est une erreur, puisqu’elle vient appuyer l’offensive des financiers américains contre la monnaie européenne, lesquels souhaitent abattre celle-ci pour rétablir intégralement la suprématie du dollar (cf. notre série d’articles regroupés sous la rubrique “Quand Wall Street attaque l’euro”). Par contre, le second thème de lutte, celui de l’immigrationnisme démentiel que subit l’Europe depuis des décennies et qui s’est singulièrement accéléré ces derniers mois, est un élément programmatique tout à fait positif du rapprochement en cours entre les léguistes et les fascistes de la Casapound.

Ce thème de la lutte contre l’immigrationnisme forcené était au centre de la manifestation organisée, samedi dernier 18 octobre à Milan, par la Lega et la Casapound. Nos gras médias n’ont guère donné d’informations à ce propos, mais il semble que, d'après la photo figurant plus haut, cette manifestation ait été une magnifique réussite, également marquée par une présence massive des partisans de la Casapound (voir la vidéo ci-dessous). Cette manifestation, principalement destinée à dénoncer le grotesque dispositif, baptisé -ironiquement ?- “Mare nostrum”, mis en place par le gouvernement italien et dont le seul objectif est d’améliorer l’“accueil” des immigrants clandestins, sans que soient le moins du monde recherchés les moyens de contrer cette immigration clandestine et de mettre ses promoteurs hors d’état de nuire, est bien évidemment une excellente chose pour l’Europe, en ce qu’elle constitue une première initiative pour tirer celle-ci de sa torpeur à ce sujet. On notera d’ailleurs que le Front national, paraît-il en pointe sur ce thème de la lutte contre l’immigrationnisme forcené, n’a JAMAIS été capable -s’il l’a jamais voulu...- d’organiser UNE SEULE MANIFESTATION du même type. Son alliance avec la Lega, maintenant liée à la Casapound, est donc aussi une excellente chose pour la France, puisqu’elle peut aller dans le sens d’une radicalisation d’un FN qui a tendance à privilégier la lutte contre l’Islam au détriment de la lutte contre l’immigrationnisme démentiel subi par l’Europe. Oui, décidément, le rapprochement de la Lega Nord et de la Casapound est un événement pleinement positif, non seulement pour l’Italie, mais aussi pour la France et pour l’ensemble de l’Europe !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article