Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

PALESTINE MARTYRISÉE : LA RUSSIE DONNE ENFIN UN (LÉGER) SIGNE DE VIE…

3 Septembre 2014 , Rédigé par forumsi Publié dans #Vive la Palestine !

PALESTINE MARTYRISÉE : LA RUSSIE DONNE ENFIN UN (LÉGER) SIGNE DE VIE…

Extrait du site d’information en ligne La Voix de la Russie, le 2 septembre 2014 à 8 heures 56 (article de RIA Novosti / La Voix de la Russie) :

« MOSCOU APPELLE ISRAËL À RENONCER À ANNEXER 400 HA EN CISJORDANIE

« (…) La Russie appelle Israël à revenir sur sa décision de s'approprier 400 hectares de terres situées près de Bethléem, en Cisjordanie, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

"Nous appelons les autorités israéliennes à revoir leur décision d'annexer 400 hectares en Palestine. Nous sommes persuadés que (...) les deux parties en conflit palestino-israélien devraient faire des gestes de bonne volonté susceptibles d'éviter l'escalade du conflit et d'encourager la reprise des négociations de paix sur le statut définitif des territoires palestiniens sur la base des normes internationales", a indiqué le ministère dans un communiqué. (…).

Le gouvernement israélien a annoncé dimanche sa décision de confisquer 400 hectares de terres situées en Cisjordanie, dans le secteur de Bethléem, en réponse au meurtre de trois étudiants israéliens par le Hamas. Ce meurtre a déjà enclenché une nouvelle spirale de violences au Proche-Orient et le début de l'opération israélienne Bordure protectrice contre le Hamas dans la bande de Gaza. »

Le commentaire de ForumSi :

PALESTINE MARTYRISÉE : LA RUSSIE DONNE ENFIN UN (LÉGER) SIGNE DE VIE…

Rendu furieux par les pressions, vraisemblablement en provenance d’Obama, qui l’ont obligé à accepter une « trêve illimitée » (cf. notre communiqué du 27 août), le terroriste Netanyahu vient de décider de confisquer 400 hectares de terres palestiniennes pour y installer des colons israéliens. De ces colons qui vont dire, comme d’habitude, que ces terres, « c’est Dieu qui nous les a données », manifestant ainsi un obscurantisme religieux qui ne le cède en rien à celui de certains islamistes, mais qui, pourtant, ne semble guère émouvoir les belles consciences soi-disant « occidentales ».

Avec ce nouveau projet de colonisation, Netanyahu agit, bien entendu, à l’encontre de toutes les règles et résolutions internationales, mais cela n’a rien de nouveau, puisque c’est de cette façon qu’Israël se conduit depuis qu’il existe, confirmant ainsi que le sionisme est un scandale international qui dure depuis 97 ans (cf. notre commentaire du 15 juillet). Ce scandale international, dont une nouvelle manifestation a été la récente agression d’Israël contre le peuple palestinien, il fut un temps où quelques Etats osaient -certes bien timidement- le dénoncer. La Russie faisait partie de ces Etats. Or, ce qui a frappé tous les observateurs, même les moins attentifs, lors de la dernière agression israélienne, c’est le pesant silence de la Russie à ce sujet.

Et ce silence pesant ne doit rien au hasard. Comme nous l’avons indiqué dans notre article du 12 juillet, il provient de ce que, pour des raisons mystérieuses, la Russie a cédé à une offensive de charme de certains réseaux sionistes devenus méfiants à l’égard de l’allié américains et cherchant à avoir un second fer au feu. En donnant prise à cette offensive de charme, en devenant un allié d’Israël, la Russie s’est liée les mains à propos du Proche-Orient, alors que la récente agression contre le peuple palestinien aurait pu lui permettre de se poser en défenseur de ce peuple courageux et de repousser d’un revers de main les leçons de morale des va-t-en-guerre atlantistes à propos de l’Ukraine.

La réaction très timorée de la Russie à propos du projet de colonisation de Netanyahu (nos lecteurs pourront accéder à l’intégralité de l’article de La Voix de la Russie en utilisant le lien reproduit ci-dessous) doit donc être considérée comme un élément nouveau, encore bien timide, venant rompre avec le pesant silence adopté lors du saccage de Gaza. La Russie ira-t-elle plus loin ? Nous l’espérons sans en être sûrs, tant la Russie a changé par rapport à cette époque, très récente, où elle œuvrait intelligemment pour la paix dans le cas des crises syriennes et iraniennes, ce sans rien perdre de son aura de grande puissance. Il semble que les nouvelles fréquentations sionistes du Kremlin aient changé tout cela, comme le montrent, non seulement l’affaire de Gaza, mais aussi celle de l’Ukraine où -nous y reviendrons prochainement- la Russie fait systématiquement le jeu des provocateurs de l’OTAN.

Oui, la Russie a énormément changé en peu de temps et c’est terriblement préoccupant pour l’équilibre international et l’avenir de la paix dans le monde.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article