Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

MORLAIX : VIVE LA LUTTE DES PRODUCTEURS FRANÇAIS CONTRE L’IMPÉRITIE RÉPUBLICAINE !

20 Septembre 2014 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

MORLAIX : VIVE LA LUTTE DES PRODUCTEURS FRANÇAIS CONTRE L’IMPÉRITIE RÉPUBLICAINE !

Extrait du site msn.com, le 20 septembre 2014 à 7 heures 50 (source Le Parisien) :

« MORLAIX : LES LÉGUMIERS EN COLÈRE INCENDIENT LE CENTRE DES IMPÔTS ET LA MSA

« Une violente colère a soufflé sur Morlaix (Finistère) vendredi soir. Des producteurs de légumes en colère ont déversé des tonnes d'artichauts devant un centre de la Mutualité sociale agricole — MSA : la Sécu des paysans — puis au pied du centre des impôts avant de mettre le feu aux deux bâtiments, selon les informations de Ouest France et du Télégramme.

Cette flambée de colère est une conséquence inattendue de… la situation en Ukraine. Les agriculteurs pâtissent de l'embargo russe, mais aussi de la chute des cours de la pomme de terre et de l'échalote. Leur mobilisation a commencé vers 19 heures, lorsqu'une vingtaine de tracteurs tirant des remorques remplies d'artichauts, de pommes de terre et de débris divers ont quitté Saint-Pol-de-Léon. Ils se sont regroupés à Saint-Martin-des-Champs, devant le bâtiment tout neuf de la MSA. Peu après 21 heures, ils ont déversé le contenu de leurs remorques et incendié le local avant de prendre la direction du centre-ville de Morlaix. «Le bâtiment est détruit, la charpente à l'intérieur s'affaisse», déplorera plus tard le maire (PS) de la commune, François Hamon.

(…) Une fois arrivés au Centre des impôts, les paysans ont forcé la porte, épandu du fumier, éparpillé des palettes en bois qu'ils ont embrasées. Les flammes ont gagné le bâtiment administratif que les pompiers ont tenté de sauver vers 22h45. Mais certains manifestants leur ont barré la route. Les soldats du feu ont pu entrer en action à minuit, après le départ des paysans, et ils sont parvenus à maîtriser l'incendie un quart d'heure plus tard, selon la maire (UMP) de Morlaix, Agnès Le Brun. «C'est une action que je déplore et que je condamne, je suis assez en colère», a déclaré l'élue. «Il n'y a pas de forces de l'ordre, on est très démunis», a-t-elle ajouté. (…). »

Le commentaire de ForumSi :

MORLAIX : VIVE LA LUTTE DES PRODUCTEURS FRANÇAIS CONTRE L’IMPÉRITIE RÉPUBLICAINE !

Nos lecteurs trouveront ci-dessous un lien leur permettant, s’ils le souhaitent, d’accéder à l’intégralité de l’article dont nous venons de citer les extraits qui nous paraissent les plus significatifs. Que peut-on en retenir ? Tout d’abord que la MSA dispose là-bas d’un bâtiment tout neuf, probablement payé avec les cotisations de producteurs français qui, de leur côté, se demandent comment ils vont pouvoir terminer le mois. La soi-disant « Mutualité sociale agricole », qui semble n’avoir pas grand-chose à voir, ni avec l’idéal mutualiste, ni avec les préoccupations sociales, et encore moins avec le monde agricole, a payé là ce qui est apparu comme une provocation à des travailleurs de la terre en voie de paupérisation accélérée. Il en est allé de même pour le centre des impôts, considéré comme le représentant d’un pseudo-Etat, totalement absent lorsqu’il s’agit de défendre les Français, mais d’une redoutable efficacité, dès lors qu’il s’agit de faire rentrer les impôts destinés à financer les bons fromages républicains.

Il est en effet évident que la République paraît-il « française » ne défend pas les Français, lorsque l’on entend (cf. France Info l’après-midi du 20 septembre) un syndicaliste agricole déclarer que les légumiers de notre pays paient 30 % de taxes de plus que leurs concurrents étrangers. Comment tolérer une telle situation, qui dure depuis des dizaines d’années, alors que, selon les canons chers aux idéologues libéraux dont nous subissons les prêches à longueur de journée, le jeu concurrentiel ne devrait pas avoir ici d’autre moteur que le différentiel de productivité ? Que nos producteurs tolèrent depuis si longtemps une telle situation prouve que, contrairement à ce qu’en pensent les réactionnaires stupides, ils ont été, jusqu’à maintenant, d’une admirable patience. Mais la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est semble-t-il, les conséquences de l’embargo russe sur les productions d’Europe occidentale, embargo qui, rappelons-le, a été provoqué par les grotesques et inutiles sanctions adoptées par l’Union européenne contre la Russie, sous la pression des Etats-Unis.

Or, lorsque M. Fabius s’en va minauder à Bruxelles à propos de la nécessité desdites sanctions, ce n’est pas lui qui en supportera les conséquences, mais bien les producteurs français, lesquels devront néanmoins continuer à payer sans sourciller les impôts destinés à financer, par exemple, le confortable salaire de M. Fabius. Il semble que les travailleurs français commencent à se lasser de ce système, même si les deux maires cités dans l'article de msn.com, l’un PS et l’autre UMP, paraissent ne pas comprendre pourquoi, et se cantonnent dans des réactions de stupide indignation, tout comme le sectaire Valls, qui a déclaré, quant à lui, que la répression serait implacable. Ces gens-là ne se rendent-ils pas compte qu’ils sont assis sur un volcan ? Souhaitons, pour l’avenir de notre peuple et de notre nation, un développement rapide de sa force éruptive !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article