Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

PALESTINE MARTYRISÉE : QUAND PRAVIY SEKTOR ENVOIE PROMENER LES MANIPULATEURS SIONISTES…

17 Août 2014 , Rédigé par forumsi Publié dans #Vive la Palestine !

PALESTINE MARTYRISÉE : QUAND PRAVIY SEKTOR ENVOIE PROMENER LES MANIPULATEURS SIONISTES…

Dans notre commentaire du 10, nous avons expliqué pourquoi, en prenant parti pour la Ligue de défense juive et Israël, Marine Le Pen avait trahi les militants et la ligne historique du Front national, ainsi que, plus généralement, celle du nationalisme français. A ceux qui nous diraient qu’il s’agit là de politique étrangère et qu’un désaccord en politique étrangère ne suffit pas pour condamner les orientation d’un dirigeant politique, nous répondrons qu’au contraire, ainsi que nous l’écrivions dans notre commentaire du 16 novembre 2013, la politique étrangère est un marqueur fort de l’orientation idéologique générale, y compris sur le plan intérieur. Le nationalisme ne se divise pas : une politique qui ne défend pas les intérêts du peuple à l’extérieur ne les défendra pas non plus à l’intérieur, non seulement à cause des conséquences internes dommageables d’une politique extérieur antinationale, mais aussi parce qu’elle obéira à une autre logique que celle de la recherche de la justice et du développement au service du peuple, qui est la logique politique du nationalisme et de lui seul.

Comment se fait-il que la direction du FN ait ainsi trahi ce qui était la ligne historique frontiste en ce qui concerne la question palestinienne ? Ainsi que nous l’avons rappelé à diverses reprises dans notre série d’articles regroupés sous la rubrique « Marine Le Pen sert-elle la France ? », ce changement radical d’orientation est dû à la cure de « dédiabolisation » subie par le Front sous la houlette de Marine Le Pen, cure conseillée et pilotée par les réseaux sionistes de son entourage, dont l’objectif était de transformer un mouvement authentiquement national, voire nationaliste, en une formation populiste orientée, non plus contre l’immigration, mais contre l’Islam, ce qui doit en faire un auxiliaire zélé de la politique sioniste et néo-conservatrice du « choc des civilisations ».

Le patient travail de prise en main ainsi réalisé par les réseaux d’influence sionistes au sein du Front national a également été accompli à l’intérieur d’autres mouvements de droite nationale, en France et dans d’autres pays européens. En ce qui concerne la France, on citera le cas du Bloc identitaire, encore plus « normalisé » que le FN ; et en ce qui concerne le reste de l’Europe, on retiendra ceux de l’English Defence League en Grande-Bretagne (cf. notre commentaire du 15 août 2013), du Vlaams Belang en Belgique et du FPÖ en Autriche (cf. notre commentaire du 25 octobre 2013).

LA RÉPONSE DE PRAVIY SEKTOR AU MANIPULATEUR SIONISTE DENISENKO

Si l’on s’intéresse maintenant au cas particulier de l’Ukraine, on retiendra que le mouvement Svoboda a vraisemblablement subi, lui aussi, la même cure de dédiabolisation (cf. notre commentaire du 13 décembre 2013). Probablement satisfaits du résultat obtenu avec Svoboda, les réseaux sionistes n’ont pas voulu s’arrêter en si bon chemin et ont, semble-t-il, décidé de s’attaquer à un morceau de choix : Praviy Sektor. Mais là, comme on va le voir, ils sont tombés sur un os !

Tout avait pourtant bien commencé pour les manipulateurs sionistes. Dans un article d’une virulence très légitime, intitulé « Les autruches ne volent pas » et publié, le 7 août à 1 heure 28 par le site italien d’information en ligne NoReporter, Gabriele Adinolfi sonnait l’alarme en écrivant en particulier ce qui suit :

« Un dirigeant de Praviy Sektor, (…) Andrey Denisenko, a, il y a quelques jours, marqué expressément sa solidarité avec un Etat d’Israël en pleine action génocidaire contre les Palestiniens. (…) en prenant le parti d’une armée (…) impérialiste (…), ce monsieur insulte le sang de ceux qui sont morts pour leur patrie et la dignité de ceux qui en ont défendu le sacrifice et l’honneur. (…) On attend de l’Ukraine des positions différentes et dignes ! (…) ».

Le même jour, à 20 heures 57, dans un article que nos lecteurs pratiquant l’italien pourront retrouver dans son intégralité en utilisant le lien reproduit ci-dessous, Gabriele Adinolfi pouvait présenter la réponse de Praviy Sektor, qui n’avait donc pas tardé :

« De la page [NDT : Facebook] de l’un des principaux représentants de Praviy Sektor, nous extrayons avec beaucoup de plaisir ce qui suit : ‘’Je ne connais absolument pas les trois idiots qui, en compagnie de Denisenko (présenté à tort comme le bras droit de Yarosh [NDT : Dmytro Yarosh est le leader de Praviy Sektor]), ont affiché leur soutien à Israël, et j’affirme qu’ils n’ont aucun rapport avec Praviy Sektor. L’Etat que les sionistes ont créé sur le territoire de la Palestine est une tumeur chauvine qui a versé un fleuve de sang chrétien et musulman’’. ‘’Igor’’, l’auteur de cette déclaration, est celui qui, en collaboration avec Yarosh, rédige les principaux documents de Praviy Sektor ; il s’agit d’un ancien militant du Trident ».

Israël, une « tumeur chauvine »…la tentative sioniste de se rallier Praviy Sektor a décidément connu un échec cuisant !

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article