Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

PALESTINE MARTYRISÉE : MARINE LE PEN TRAHIT LA LIGNE HISTORIQUE DU FRONT NATIONAL !

10 Août 2014 , Rédigé par forumsi Publié dans #Marine Le Pen sert-elle la France

PALESTINE MARTYRISÉE : MARINE LE PEN TRAHIT LA LIGNE HISTORIQUE DU FRONT NATIONAL !

Extrait du site italien d’information en ligne NoReporter, le 2 août 2014 à 7 heures 54 (article de NoReporter) :

« TUER LE PÈRE !

« En route pour Tel Aviv…

« Les plus optimistes disent que Marine Le Pen (…) est influencée par de mauvaises fréquentations, comme celle de Louis Aliot, Bruno Bilde et Gilbert Collard, et que, pour cette même raison, la situation serait encore récupérable. Il reste que l’opération de démantèlement systématique de la ligne et de la figure de Jean-Marie Le Pen continue.

Sa fille l’a publiquement contré à au moins deux reprises ces dernières semaines et s‘est récemment rangée au service des envahisseurs de Gaza. Il y a quelques jours, elle a publiquement affirmé que le Front national constituait ‘’la digue ultime en faveur d’Israël’’.

Le vendredi 1er août, elle a pris publiquement la défense de la LDJ (Ligue de défense juive), accusée d’avoir mené une attaque à main armée contre une manifestation populaire en faveur de la Palestine. On rappellera que la réaction des agressés contraignit les héros à prendre la fuite, sous la protection des CRS (…).

Il doit également être rappelé que la LDJ, dans le passé, a, à plusieurs reprises, attaqué, avec des barres de fer et des manches de pioche, des manifestants du FN. Lors de l’une de ces agressions, ses membres s’étaient placés à une sortie de métro voisine d'ne manifestation en arborant drapeaux tricolores et croix celtiques, et avaient attaqué par surprise des manifestants désarmés.

En remontant un peu plus dans le passé, on rappellera encore qu’un nationaliste français fut défiguré au vitriol et qu’une dame âgée, présente à une vente de livres de Saint-Loup, fut elle aussi agressée ; elle resta longtemps dans le coma, avant de se retrouver en fauteuil roulant.

‘’Oublier le passé’’ -mais de façon sélective- est-il le nouveau mot d’ordre des Aliot, Bilde et autres Collard ? La fille Le Pen est-elle seulement quelqu’un de confus et de mal conseillé ? Ne lui manque-t-il pas plutôt quelque chose de vraiment essentiel ? (…) ».

Traduit de l’italien par ForumSi

Le commentaire de ForumSi :

PALESTINE MARTYRISÉE : MARINE LE PEN TRAHIT LA LIGNE HISTORIQUE DU FRONT NATIONAL !

En prenant publiquement la défense de la LDJ, Marine Le Pen se range aux côtés d’une organisation de nervis sectaires qui s’est “illustrée” par de nombreuses agressions contre des militants nationaux et nationalistes, y compris des manifestants du FN ! En utilisant le lien reproduit ci-dessous, nos lecteurs pourront accéder à un article du monde.fr relatant les déclarations faites à ce sujet, le 1er août sur RTL, par Marine Le Pen. Ils y verront que celle-ci s’efforce de justifier ce qu’il faut bien appeler une infamie -car on est effectivement en présence d’une infamie lorsque le dirigeant d’un parti prend la défense de ceux qui ont agressé ses militants et sympathisants- en laissant entendre que les manifestants propalestiniens récemment attaqués par la LDJ (dont NoReporter note qu’elle a finalement dû prendre la fuite, sous la protection des CRS...) sont les mêmes que les racailles auxquels la République a laissé la maîtrise des rues de notre malheureux pays : or, tout observateur honnête sait bien qu’il n’en est rien, les trafiquants de drogue se fichant éperdument du sort de la Palestine...

Mais, pour Marine Le Pen, tous les arguments, y compris les mensonges les plus flagrants sont bons à prendre, dès lors qu’il s’agit de servir, non pas les intérêts français, mais ceux du sionisme, ce qu’elle avoue explicitement lorsqu’elle affirme que le FN constitue “la digue ultime en faveur d’Israël” ! Dans cette affaire de la LDJ, Marine Le Pen a servilement suivi, une fois de plus, les conseils de ses connexions sionistes, à propos desquelles nous avons donné des indications à diverses reprises dans nos communiqués, articles et commentaires regroupés sous la rubrique “Marine Le Pen sert-elle la France ?”, par exemple dans notre article du 14 octobre 2013. Ce faisant, elle ne s’est pas seulement livrée à une infamie à l’égard des militants et sympathisant du Front national, elle a également trahi la ligne historique du Front concernant la Palestine, une ligne que Yasser Arafat avait clairement identifiée, lorsqu’il disait, cité par Le Monde : “Le Pen ? Mais il est pour nous !”.

Et cet antisionisme du FN remonte aux origine du parti, puisque François Duprat, l’un de ses fondateurs, a probablement payé de sa vie son attachement indéfectible à la cause palestinienne. Il convient d’ailleurs de rappeler ici que cette ligne historique du Front s’inscrit parfaitement dans la continuité idéologique du nationalisme français, qui, à de très rares exceptions près, a toujours été résolument hostile au sionisme. C’est ainsi que, comme nous le rappelions dans notre commentaire du 15 juillet, ce nationaliste ouvert à l’idée européenne et monarchiste légitimiste proche de l’Action française qu’était le maréchal Lyautey avait clairement pris position contre le sionisme dès qu’avait été connue la déclaration Balfour de 1917, jugeant que la création d’un foyer juif en Palestine était une injustice inadmissible faite au peuple palestinien et que cette injustice allait engendrer d’interminables crises. Par la suite, l’extrême droite française est restée sur cette ligne, que nous baptiserons “ligne Lyautey”, qu’il s’agisse de l’AF, bien sûr, mais aussi de la Solidarité française, du PPF, du Parti franciste, et aussi, notons le, du régime de Vichy, à propos duquel on signalera que, comme le rappelait Le Figaro il y a quelques semaines, les Arabes d’Algérie, par exemple, ont fidèlement soutenu le marèchal Pétain et ses gouvernements : il y a fort à parier que l’hostilité du nationalisme français au sionisme n’était pas pour rien dans ce soutien !

En se livrant à une infamie à l’égard des militants et sympathisants de son parti et en trahissant la ligne historique antisioniste du FN, qui est aussi celle du nationalisme français, Marine Le Pen a montré, une fois encore, qu’elle est indigne de diriger, non seulement le Front national, mais aussi l’Etat français : les nationalistes français qui soutiennent Marine Le Pen n’ont-ils pas le sentiment d’avoir affaire à une escroquerie ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article