Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

HONGRIE : LE SUCCÈS DU JOBBIK MET À MAL LA STRATÉGIE EUROPÉENNE DE MARINE LE PEN

8 Avril 2014 , Rédigé par forumsi Publié dans #Europe

HONGRIE : LE SUCCÈS DU JOBBIK MET À MAL LA STRATÉGIE EUROPÉENNE DE MARINE LE PEN

Extrait du site italien d’information en ligne NoReporter, le 7 avril 2014 à 2 heures 05 (source : republica.it) :

« JE VEUX ALLER VIVRE À BUDAPEST !

« Le peuple récompense son guide et confine les valets à un quart du corps électoral

« Le Premier Viktor Orban a remporté la victoire, et de façon éclatante, d’après les premières données : il obtiendrait en effet 48 % des suffrages en faveur de son parti, le Fidesz, qui serait ainsi quasiment en situation de maintenir la majorité des deux tiers avec laquelle il pourrait continuer à réécrire et redessiner les institutions hongroises. La ‘’Coalition démocratique’’, le cartel des socialistes, des autres groupes de gauche et des centristes est confiné pour le moment à un résultat de 27 %. Et les populistes du Jobbik, quant à eux, atteignent 18,5 % ».

Traduit de l’italien par ForumSi

Le commentaire de ForumSi :

HONGRIE : LE SUCCÈS DU JOBBIK MET À MAL LA STRATÉGIE EUROPÉENNE DE MARINE LE PEN

Le Monde daté du 8 avril confirme la forte percée du parti nationaliste (et non "populiste", comme l'écrit republica.it) Jobbik, dont le résultat est finalement supérieur à 20 %, soit quatre points de plus que lors de la dernière consultation. Quant au Fidesz, la chaîne Arte indiquait, dans son bulletin d’information du 7 avril à 19 heures 45, qu’il serait effectivement en mesure de conserver sa majorité des deux tiers dans la nouvelle assemblée. Ces élections marquent donc une victoire écrasante de la droite nationale en Hongrie, ce malgré les incessantes campagnes de dénigrement des gros médias soi-disant « occidentaux » contre Orban et sa politique. Si ce dernier a gagné les élections, c’est tout simplement parce que sa politique plaît au peuple hongrois : c’est ça, la démocratie, même si ses idéologues ne veulent pas en convenir !

Le remarquable résultat du Jobbik appelle par ailleurs une remarque complémentaire, concernant la stratégie européenne de Marine Le Pen. Dans notre commentaire du 25 octobre 2013, nous indiquions en effet que celle-ci, qui privilégie une alliance du FN avec les partis populistes européens « dédiabolisés », avait sommé son père et Gollnisch de quitter l’Alliance européenne des mouvements nationaux, qui réunit des partis radicaux, dont le Jobbik. L’éclatant succès que celui-ci vient de remporter montre que la stratégie de respectabilité adoptée par Marine Le Pen n’est peut-être pas la bonne. Le Jobbik, en effet, va vraisemblablement transformer l’essai aux Européennes, où l’Aube dorée grecque devrait également progresser fortement : pourquoi se priver ainsi d’alliés puissants, au bénéfice de populistes et de sionistes totalement dépourvus du moindre intérêt pour qui veut promouvoir une politique au service de la France et de l’Europe ? Les nationalistes français qui soutiennent Marine Le Pen n’ont-ils pas le sentiment d’avoir affaire à une escroquerie ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article