Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

LE FN L’EMPORTE À BRIGNOLES : UNE VICTOIRE DE L’EXASPÉRATION QUI APPELLE UNE QUESTION CENTRALE

14 Octobre 2013 , Rédigé par forumsi Publié dans #Marine Le Pen sert-elle la France

LE FN L’EMPORTE À BRIGNOLES : UNE VICTOIRE DE L’EXASPÉRATION QUI APPELLE UNE QUESTION CENTRALE

Dans son bulletin d’information du 13 octobre à 22 heures 30, i-Télé privilégiait de façon scandaleuse la nouvelle de l’arrivée en tête de la primaire socialiste pour les Municipales à Marseille de l’insupportable Samia Ghali, accusée de « corruption », de « clientélisme » et d’« intimidation » par sa rivale malheureuse, la ministre Marie-Arlette Carlotti. L’autre nouvelle politique de la soirée était bien entendu la victoire du candidat frontiste Laurent Lopez (notre photo) lors du second tour de la Cantonale partielle de Brignoles, victoire nettement remportée, avec un score de 53,9 % des voix, sur la candidate de l’UMP, laquelle était également celle d’un « front républicain » qui s’est lamentablement dégonflé.

Il est indéniable que les deux événements peuvent être rapprochés, dans la mesure où la victoire du FN est d’abord celle de l’exaspération d’un électorat français qui ne supporte plus les privilèges dont bénéficient des gens comme Mme Ghali, ni les intimidations dont se rendent quotidiennement coupables ceux qui constituent la clientèle de ces gens-là. Pour dire les choses encore plus clairement, la victoire du FN à Brignoles est celle de Français qui n’acceptent plus d’être traités comme des moins que rien dans leur propre pays. C’est d’ailleurs ce que disait très clairement le candidat FN victorieux, dont l’évidente détermination a certainement joué un grand rôle dans la mobilisation de l’électorat en sa faveur.

Pour tout cela, la victoire de Laurent Lopez est sans aucun doute une bonne nouvelle, qui appelle néanmoins une question centrale : au-delà de la satisfaction que l’on peut légitimement ressentir en voyant s’exprimer un vote d’exaspération comme celui de Brignoles, le Front national tel qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire le FN de Marine Le Pen, est-il bien la force politique dont des nationalistes français les plus conscients doivent aujourd’hui souhaiter le développement en vue de la prise du pouvoir ?

Comme nos lecteurs les plus fidèles et attentifs le savent déjà, la réponse ne peut être à notre sens que négative, pour les raisons que nous avons exposées dans nos divers articles et commentaires regroupés sous la rubrique « Marine Le Pen sert-elle la France ? », et plus particulièrement dans notre commentaire du 9 avril, où nous nous sommes efforcés de rassembler les différents éléments de notre argumentaire. Sans nous lasser, nous le résumerons une nouvelle fois, en indiquant pourquoi les positions prises par Marine Le Pen sur les sujets centraux listés ci-dessous nous interdisent de lui apporter un quelconque soutien :

NOS RAISONS CONTRE MARINE LE PEN

-immigration : Marine Le Pen est très en retrait par rapport au FN d’il y a quelques années à propos de la délirante immigration de masse que nous subissons ; elle préfère mettre en avant la lutte contre l’Islam, ce qui est, à notre avis, une grave erreur stratégique, qui sert peut-être, dans le cadre de l’inepte théorie du « choc des civilisations », les intérêts des néo-conservateurs américains et des sionistes, mais certainement pas ceux de la France et de l’Europe ;

-euro : Marine Le Pen ne cesse d’attaquer l’euro ; or, qu’on le veuille ou non, l’euro est maintenant la monnaie des Français ; ne pas le défendre, c’est donc ne pas défendre la monnaie des Français et entrer dans le jeu des financiers de Wall Street, qui veulent rétablir la suprématie du dollar ;

-identité : Marine Le Pen a déclaré que l’école « républicaine » pouvait fabriquer des Français à partir de n’importe quelle population se trouvant sur notre sol ; c’est faire bon marché de notre identité gallo-romaine et germanique !

-connexions sionistes : pour être tout à fait complet, on ajoutera à cette liste les curieuses fréquentations de Marine Le Pen, recevant chaque semaine, semble-t-il, une certaine Shana Aghion, vraisemblablement agent du Mossad, la branche opérant à l’étranger des services secrets israéliens (cf. notre commentaire du 8 décembre 2012).

On aimerait savoir si ces visites sont toujours d’actualité, qui ne sont probablement pas pour rien dans l’adhésion de Marine Le Pen au « choc des civilisations », ainsi que dans son hostilité systématique à l’euro. Toujours est-il que ces connexions sionistes, ajoutées aux trois autres points mentionnés ci-dessus, ne militent certainement pas en faveur de Marine Le Pen, au moins aux yeux d'un nationaliste averti, qui ne peut que se demander, par exemple, en quoi être conseillé par un agent israélien peut apporter quoi que ce soit à la cause de la France et de l’Europe !

Tout ceci, à notre sens, justifie que les nationalistes conscients fassent preuve de la plus extrême méfiance à l’égard de Marine Le Pen et de ce qu’elle a fait du Front national, même si celui-ci contient encore bien des militants sympathiques. Oui, décidément, les Français attendent fondamentalement autre chose et méritent beaucoup mieux que le FN tel qu’il est aujourd’hui. Et certaines évolutions sont en cours, qui vont peut-être dans le sens souhaitable : c’est un sujet sur lequel nous reviendrons d’ici peu.

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article