Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

LA FRANCE MASSIVEMENT ESPIONNÉE PAR LES ÉTATS-UNIS : POURQUOI RÉAGIT-ON SI TARDIVEMENT ?

22 Octobre 2013 , Rédigé par forumsi Publié dans #France

LA FRANCE MASSIVEMENT ESPIONNÉE PAR LES ÉTATS-UNIS : POURQUOI RÉAGIT-ON SI TARDIVEMENT ?

Extrait du Monde daté du 22 octobre 2013 :

« RÉVÉLATIONS SUR L’ESPIONNAGE DE LA FRANCE PAR LA NSA AMÉRICAINE

« 70,3 millions de communications téléphoniques de Français ont été interceptées entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013 ».

Le commentaire de ForumSi :

LA FRANCE MASSIVEMENT ESPIONNÉE PAR LES ÉTATS-UNIS : POURQUOI RÉAGIT-ON SI TARDIVEMENT ?

Dans notre présentation du 23 septembre d’un article du figaro.fr consacré à la négociation transatlantique pour la mise en place d’une vaste zone de libre-échange, nous notions que l’Union européenne avait donné une suite favorable à la demande américaine de lancement de cette négociation, après avoir fait semblant de s’indigner de l’espionnage des citoyens européens par la NSA. Il était évident, en effet, que cet espionnage était un élément suffisant pour bloquer toute négociation avec les Etats-Unis concernant le « grand marché transatlantique ».

Comment se fait-il donc que la France réagisse aujourd’hui à propos de l’espionnage américain, alors que celui-ci se développe depuis de longues années ? Est-ce à cause de la dimension démentielle atteinte par cet espionnage entre décembre 2012 et janvier 2013 (sait-on, d’ailleurs, à quoi est due cette pointe d’activité des « grandes oreilles » yankees ?) ? A notre avis non, car, même s’il y a eu ce développement récent, la France aurait normalement dû réagir depuis plusieurs années déjà.

Nous pensons plutôt que la très inhabituelle réaction de fermeté française est due au désir de Fabius, totalement ridiculisé, ainsi que Hollande, par l’accord donné par Obama à l’initiative russe concernant la Syrie (cf. notre communiqué du 11 septembre), de prendre une revanche sur ses interlocuteurs américains, vraisemblablement avec le feu vert de son parrain Netanyahu, qui n’a certainement pas, lui non plus, digéré le ralliement des Etats-Unis à la proposition russe de mise sous contrôle international de l’arsenal chimique syrien.

Bien entendu, nous pensons que la France doit se défendre contre l’espionnage américain, et pas seulement celui-là, d’ailleurs. Mais une défense efficace repose sur autre chose que sur une petite agitation diplomatique. Elle suppose, en particulier, une maîtrise de la situation dont ni la France, ni l’Europe, ne disposent en ce qui concerne, par exemple, Internet et, plus généralement, l’ensemble des normes, standards et technologies appliqués dans le domaine des télécommunications, totalement sous contrôle des Américains : ainsi, ce sont ces derniers, semble-t-il, qui définissent les normes appliquées dans ce domaine ou qui, en ce qui concerne plus précisément Internet, ont la haute main sur l’ensemble des procédures utilisées, y compris pour l’attribution des adresses IP.

Pour combattre sérieusement l’espionnage américain, il faut donc commencer par restaurer l’indépendance de la France et de l’Europe (car c’est toute l’Europe qui est concernée par les agissements de la NSA) dans ces domaines-là ! Il y a quelques années, la France disposait, avec les applications développées en matière de télématique, d’un savoir-faire qui aurait pu, en s’enrichissant, nous épargner d’être totalement dépendants d’Internet. Bien évidemment, ce n’est pas le choix de la télématique qui a été retenu par les ignares -quand il ne s’agit pas de traîtres ou de vendus !- qui prétendent nous gouverner. En abandonnant la filière télématique au bénéfice d’Internet, ils ont saboté notre indépendance dans le domaine des télécommunications : il est urgentissime de lancer un grand chantier de recouvrement de l’indépendance française et européenne dans ce domaine stratégique !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article