Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

ÉCOTAXE : QUAND UNE CRISE FISCALE DÉBOUCHE SUR…UNE LIBÉRATION D’OTAGES !

30 Octobre 2013 , Rédigé par forumsi Publié dans #France

ÉCOTAXE : QUAND UNE CRISE FISCALE DÉBOUCHE SUR…UNE LIBÉRATION D’OTAGES !

Extrait du site msn.com, le 29 octobre 2013 à 22 heures 10 (source AFP) :

« OTAGES LIBÉRÉS : PAS DE RANÇON PAYÉE SELON PARIS

« Les quatre otages français qui viennent d'arriver à Niamey ont été libérés alors qu'ils se trouvaient au Mali, a déclaré mardi à l'AFP le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, en assurant que la France n'avait pas versé de rançon. "Il n'y a pas eu d'assaut. Il y a eu une initiative prise par les réseaux du président (nigérien Mahamadou) Issoufou qui a permis une libération sans heurts", a déclaré à la chaîne de télévision TF1 le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. (…) "Ce que je peux vous dire c'est que la France ne paye pas de rançon, c'est clair et net", a ajouté à la radio Europe 1 le chef de la diplomatie (…), sans se prononcer sur un éventuel versement d'argent par l'entreprise Areva et son sous-traitant Satom qui employaient les quatre otages.

« (…) "Cela fait trois ans qu'ils sont otages et le cauchemar est fini", a ajouté à l'AFP M. Fabius en précisant que les quatre hommes avaient été conduits dans une villa où ils allaient se changer et passer la nuit, avant de rentrer en France mercredi en fin de matinée. Le président François Hollande s'est entretenu avec eux, a-t-il précisé. "Ils sont quatre (Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand, Marc Féret), dans des situations différentes. Monsieur Larribe est un homme sage, posé. Pendant très longtemps il a été complètement isolé des autres et n'avait donc absolument aucune nouvelle". "Thierry Dol est en super forme, très costaud. Pierre Legrand et Marc Féret sont en forme aussi. Ils n'étaient pas dans les mêmes conditions parce que certains pouvaient écouter la radio, d'autres non", a indiqué le chef de la diplomatie sur Europe 1 ».

Le commentaire de ForumSi :

ÉCOTAXE : QUAND UNE CRISE FISCALE DÉBOUCHE SUR…UNE LIBÉRATION D’OTAGES !

Depuis quelques jours, Hollande et le gouvernement sont pris dans une violente tourmente politique et sociale, née de mesures fiscales particulièrement impopulaires. La dernière en date est représentée par l’écotaxe, qui a entraîné des manifestations résolues en Bretagne, dont l’éloignement par rapport à ses marchés accroît l’effet négatif de cette nouvelle taxe sur la compétitivité des productions locales, agricoles en particulier. Alors que notre pays n’a pas besoin d’austérité, mais de croissance (cf. notre article du 4 avril dernier), Hollande et son équipe ont choisi de renforcer la pression fiscale, y compris avec des mesures qui, comme l’écotaxe, détériorent la situation concurrentielle de certains de nos producteurs. D’où, pour partie, la tempête actuelle et la situation catastrophique de Hollande dans les sondages, qui bat les records d’impopularité d’un président de la Vème République.

Et c’est dans ce contexte particulièrement agité que l’on vient benoîtement nous annoncer la bonne nouvelle de la libération des quatre sous-traitants d’Areva détenus par AQMI. Bien évidemment, cette excellente nouvelle a permis à Hollande, Fabius et compagnie d’occuper les écrans pendant toute la soirée du 29 octobre, pour nous abreuver de banalités, non sans nous assurer que, bien entendu, aucune rançon n’avait été versée aux ravisseurs. Ce défilé médiatique ininterrompu des excellences a permis de ne plus parler d’autre chose, et en particulier de l’actuelle crise fiscale et politique qui les préoccupe tant. Et il y a fort à parier que ledit défilé continuera encore quelques jours, dont l’objectif sera de faire oublier le reste et de tenter de remonter la cote présidentielle.

Tout ceci amène donc à se poser quelques questions. Il est quand même ahurissant que la libération d’otages détenus depuis plusieurs années se produise au moment même où la cote du président de la République est au plus bas. On remarquera d’ailleurs que les conditions de cette libération sont très mystérieuses, Le Drian mentionnant une « initiative prise par les réseaux du président Issoufou ». C’est quand même bien vague ! De même qu’est bien suspecte l’affirmation réitérée qu’aucune rançon n’a été versée. On ne nous empêchera donc pas de penser que cette libération ait été volontairement provoquée -par des moyens que nous ignorons- à un moment où Hollande et son gouvernement avaient besoin de desserrer l’étreinte du mécontentement général. Une crise fiscale et politique aurait ainsi débouché sur une libération d’otages…Décidément, l’inventivité républicaine n’a pas fini de nous surprendre !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article