Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

BRÉSIL : MAIS EN QUOI JAIR BOLSONARO EST-IL DONC D’« EXTRÊME DROITE » ?

29 Octobre 2018 , Rédigé par forumsi Publié dans #Je suis partout !

BRÉSIL : MAIS EN QUOI JAIR BOLSONARO EST-IL DONC D’« EXTRÊME DROITE » ?

Jair Bolsonaro, dont BFMTV a annoncé, le 28 octobre à 23 heures, qu’il était élu président du Brésil, est présenté par les gras médias comme un homme d’« extrême droite », qui plus est « misogyne, homophobe et raciste », soit la panoplie complète du croquemitaine que l’on agite pour effrayer les téléspectateurs conditionnés. Mais il n’est apparemment pas « antisémite », ce qui est vraisemblablement un point important et doit le rendre fréquentable dans l’esprit des bourgeois réactionnaires. D’autant plus qu’il n’est certainement pas d’« extrême droite », contrairement à ce qu’on nous assène depuis des semaines.

 

L’« extrême droite », en effet, ce n’est pas n’importe quoi. L’appellation est née avec la Révolution « française », dont les premières assemblées comportaient des députés monarchistes qui avaient pris l’habitude de siéger, face au président, à l’extrême droite de l’hémicycle. Ultérieurement, c’est le courant légitimiste, composé de députés fidèles à l’authentique tradition monarchique française, qui a incarné l’extrême droite, confirmant ce qui constitue son ADN idéologique, c’est-à-dire une ligne à la fois très identitaire et résolument sociale. Sur le plan social, les légitimistes contestaient en effet le capitalisme libéral, destructeur de l’ordre corporatif qui organisait la vie économique et sociale de l’Ancien Régime.

 

Après la Révolution, le terme « extrême droite » s’est répandu bien au-delà des frontières françaises, n’étant toutefois utilisé à bon escient que s’il servait à caractériser des mouvements se réclamant de cette ligne à la fois identitaire et sociale. Dans le cas de Bolsonaro, présenté comme un ultra-libéral favorable à de larges privatisations et dont le principal conseiller économique est, d’après un article du Monde paru il y a quelques jours, un membre de l’école de Chicago, cette dimension sociale paraît totalement absente. Le nouveau président brésilien n’a donc, semble-t-il, rien à voir avec l’extrême droite, cette appellation n’étant utilisée ici par les gras médias qu’à des fins polémiques et manipulatoires. Bolsonaro ressemble plus à un nouveau Pinochet ou à un Trump brésilien qu’à autre chose. L’extrême droite, c’est nous, alors ne nous laissons pas amalgamer avec des gens qui -à moins d’une surprise toujours possible, mais guère probable en l’occurrence- n’ont rien à voir avec nous !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article